Opération chirurgical, travail d'équipe

Parfois, les patients ont tendance à penser qu'une opération est un traitement définitif pour leur problème, et dans certains cas, c'est vrai. Mais généralement l'opération est un bon début ou une parfaite fin de la transformation. La liposuccion seule ne permet pas d'éliminer 20 kg d’excès de poids ou autre exemple la dermabrasion aidera à uniformiser la peau après l'acné mais n'empêchera pas son apparition si vous ne changez pas de mode de vie et si l’acné n’est pas traitée.

« Si l'acte chirurgical est essentiel, il ne suffit pas, et si j'aime travailler en équipe, c'est essentiellement pour optimiser les résultats. Les patientes sont parfois surprises de l'importance d'une prise en charge mulitifactorielle, mais deviennent très rapidement reconnaissantes en voyant les résultats à la fois rapides, puis stables dans le temps », explique d'emblée Catherine Bergeret-Galley.

« Au niveau du rajeunissement corporel, qu'il s'agisse de seins trop gros et lourds, d'un ventre distendu, d'une reconstruction mammaire après amputation ou d'obésité, je conçois rarement de traiter un patient seul, poursuit Catherine Bergeret. Un nutritionniste aide les patientes à maigrir et conserver leur poids après lipoaspiration, parfois à maigrir avant même l'intervention. Je conseille aussi quelquefois de consulter un endocrinologue, pour équilibrer les hormones et parfois un psychologue pour éviter de se réfugier dans la nourriture. Souvent après l’intervention, je leur recommande de peaufiner le résultat par des soins esthétiques du visage ou du corps : massages drainants, LED, pressothérapie, gymnastique et rééquilibrage alimentaire. En ce qui concerne le rajeunissement facial, je n'hésite pas à repousser une intervention chirurgicale si des traitements moins invasifs permettent d'avoir un bon résultat. Un exemple : un lifting cervicofacial est rarement indiqué avant 40 ans. Actuellement, les produits de comblement injectables ou fillers et la fameuse toxine botulique (BOTOX , Azzalure, Dysport, Boccouture, Vistabel …) et les fils tenseurs résorbables PPDO ou les permanents (Infinite Threads, Aptos…) offrent un excellent compromis lorsque la visage est aminci et la peau modérément distendue. Avant une ou plusieurs séances d'injection de produits de comblement, je recommande des soins de peau à visée esthétique, notamment un peeling.

Avant, un lifting j’aime un nettoyage-gommage profond, des massages stimulants la peau et sa circulation superficielle, et l'application de crèmes à base d’acide hyaluronique, de liposomes et/ou de vitamines A et C. Après, je conseille des séances de drainage lymphatique. »

Posted in Actualités on jui 08, 2020