L’INJECTION D’UN PRODUIT DE COMBLEMENT EST UN ACTE MÉDICAL !

Sur les réseaux sociaux, des personnes se présentant comme esthéticiennes proposent des injections dans les lèvres, avec la promesse de les rendre "plus pulpeuses", photos avantageuses à l’appui.

Peu chères, ces injections attirent de nombreuses clientes, souvent très jeunes, désireuses de ressembler aux canons de beauté actuels. Mais elles ne mesurent bien souvent ni le danger, ni le caractère illégal de ces interventions, réalisées un peu partout en France.

Ces personnes proposent des injections d’acide hyaluronique, avec ou sans aiguilles. Présent naturellement dans le corps, ce produit est également fabriqué de façon synthétique pour "corriger" les volumes du visage (joues, lèvres, cernes, etc.).

Il est classé comme "dispositif médical invasif", du fait qu’il est injecté sous la peau.

Ces pratiques posent problème à différents niveaux. Tout d’abord, les femmes proposant des injections sur les réseaux sociaux restent souvent floues quant à leur niveau de formation, indiquant être "praticiennes", "techniciennes diplômées" ou encore "professionnelles", sans davantage de précisions.

Certaines vont même plus loin en se présentant comme médecins, bien qu’elles soient introuvables dans l’annuaire de l’Ordre des Médecins. Ce délit d’usurpation de titre est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende selon le code pénal !

Posted in Actualités on oct 19, 2021