Traiter le relâchement du cou sans chirurgie grâce au botox

Traiter le relâchement du cou sans chirurgie grâce au botox

Le relâchement du cou est un signe souvent tardif du vieillissement du cou. Il peut être minime chez certaines patientes, modéré ou majeur pour certaines jusqu’à provoquer un véritable complexe. La zone du cou est sujette à de nombreuses variations esthétiques telles que le cou du dindon, le double menton, les cordes platysmales…

Qu’est ce que le “cou du dindon” ?

L’expression « cou de dindon » s’annonce lorsqu’un cou se fripe et se détend. Cela à cause de sa peau fine et délicate, le cou se froisse, se plisse et se relâche plus rapidement que le reste du visage.

Que faire face à un relâchement de la zone du cou ?

De manière générale, la toxine botulique est utilisée en injection locale afin d’atténuer les rides d’expression et ainsi réduire l’aspect du “cou du dindon” en permettant de retendre le cou et de cesser de voir son visage s’affaiser.

Les traitements en médecine esthétique

Dans le cadre d’un rajeunissement du cou, l'injection de Botox permet de limiter la contraction musculaire du muscle peaucier responsable des « cordes » situées sous le menton (cou de dindon, fanons).

Les traitements en chirurgie esthétique

Lorsque les injections de botox ne suffisent pas pour retendre efficacement cette fine peau du cou, il est parfois nécessaire de faire appel à la chirurgie esthétique.

Il faut noter qu’en cas de relâchement cutané ou d’excès graisseux important, un lifting cervical ou cervico-facial sera plus approprié.

Quel est le prix des injections de botox pour retendre le cou ?

Le budget pour le traitement du cou à la toxine botulique commence à 600€. Une seule injection suffit généralement, mais il peut être nécessaire de procéder à une injection de complément en fonction de la réaction de la personne.

Les résultats d’un lifting du cou sans chirurgie

Le résultat du rajeunissement du cou est visible entre le 3ème et le 5ème jour, le résultat complet après 2 à 3 semaines.

Comme pour tout acte de médecine esthétique, le résultat d'un rajeunissement du cou sans chirurgie n’est pas définitif. Il est nécessaire de procéder à d’autres injections (entre 4 et 6 mois) pour faire perdurer le résultat souhaité

Posted in Actualités, Visage on avr 24, 2017