FAISONS LE POINT SUR LE VRAI DU FAUX AUTOUR DES IMPLANTS MAMMAIRES

Les prothèses mammaires augmentent le risque de cancer du sein ? FAUX

Il n’existe pas de lien entre le cancer du sein et les prothèses mammaires. Cette maladie dépend surtout de l’âge de la patiente, puisque près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans. Le mode de vie et les antécédents familiaux constituent également des facteurs de risque.

Les femmes qui portent des implants mammaires ne peuvent pas allaiter ? FAUX

Les prothèses sont posées derrière la glande mammaire, il n’y a donc pas de rupture des canaux galactophores ou lactifères. Sauf cas particulier, il est donc possible d’allaiter normalement avec des implants mammaires.

Les prothèses mammaires n’ont pas une durée de vie indéfinie ? VRAI

Les implants mammaires doivent être changés tous les 10 à 15 ans. Et pour cause : avec le temps, leur paroi en silicone peut s’user et le gel de silicone ou le sérum qu’elles contiennent peut perspirer.

Les implants mammaires peuvent exploser ? FAUX

Les prothèses mammaires subissent des tests, permettant de vérifier leur solidité. Ainsi, elles sont compressées et étirées avant d’être mises sur le marché.

Les prothèses gênent la mammographie ? FAUX

Malgré la présence de prothèses, il est tout à fait possible d’observer la glande mammaire lors d’une mammographie. Il suffit simplement d’en informer le radiologue afin que celui-ci compresse les seins de sorte à ne pas endommager les implants.

Posted in Actualités on jui 02, 2020