Qu’est ce que l'acide hyaluronique ?

Acide hyaluronique : quoi et comment ?

L'acide hyaluronique est une molécule qui se présente comme une poudre blanche très fine obtenue par fermentation bactérienne. Au contact de l’eau, elle se transforme en gel qui se présente sous forme très liquide, qui disparaît rapidement si on ne l’injecte pas rapidement.

C’est pourquoi, pour augmenter la durée de vie du produit, on y ajoute un «agent de réticulation», en fait une molécule chimique qui stabilise le gel. Enfin, celui-ci est purifié, avant d’être stérilisé et emballé.

Ce composant joue un rôle de soutien dans nos tissus, et y retient l’eau, comme le ferait une éponge. Mais il a malheureusement tendance à disparaître avec l’âge; à 50 ans entraînant un affaissement et un creusement du visage.

Elle est la molécule hydratante la plus puissante dont on dispose, est un composant naturel de notre corps.

Acide hyaluronique : les injections

En injectant de petites quantités d’acide hyaluronique sous la peau, on redonne donc du volume au visage et on comble les rides.

Les zones d’injections

Le docteur Bergeret Galley, Chirurgien esthétique à Paris vous présente les différentes zones d’injection d’acide hyaluronique.

Comme l'acide hyaluronique est généralement utilisé en qualité de "filler", il est utilisé dans les zones où le volume a dû être ajouté :

  • lèvres
  • pommettes
  • ligne de la mâchoire
  • cernes

Elle peut aussi combler les rides trop profondes telles que :

  • rides de lion
  • plis d'amertume
  • les rides au-dessus de la lèvre supérieure

Il est important de préciser que les rides autour des yeux et les lignes horizontales sur le front doivent être traitées par des injections de toxine botulique et non par des produits de comblement.

Ne pas confondre acide hyaluronique et acide botulique

L’acide hyaluronique agit pour redonner du volume et combler les rides au travers d’injections ou de crèmes composées de cette substance.

L’approche est différente de celle de la toxine botulique (comme le Botox), autre substance très utilisée pour lutter contre le vieillissement du visage, qui, elle, paralyse les muscles.

La toxine botulique est plutôt utilisée pour traiter les rides du haut du visage, alors que les gels d’acide hyaluronique servent à reconstituer ses formes, notamment celles des pommettes et des joues.

Les résultats de l'acide hyaluronique

Même s’il est stabilisé, l’acide hyaluronique est progressivement dégradé par le corps après injection. Son effet disparaît au bout de six mois à un an, voire un an et demi avec les produits les plus récents et coûteux.

Le traitement doit donc être répété régulièrement. Mais le fait que ces gels soient résorbables est aussi sécurisant pour les patients. En effet, l’utilisation de certains produits de comblement des rides permanents s’est parfois accompagnée, par le passé, de réactions allergiques graves. Aucune allergie à l’acide hyaluronique n’a été documentée jusqu’à présent.

La méthode est-elle donc si sûre? Oui, si l’on prend certaines précautions.

Posted in Actualités, Visage on sep 04, 2017