Chirurgie plastique esthétique à l'ère de la positivité corporelle

Depuis 10 ans, le monde est divisé. D'un côté, nous avons Kim Kardashian et ses clones, une ode à la chirurgie plastique et aux filtres Instagram. De l'autre, nous avons la génération hipster, celle qui a proclamé la positivité corporelle, dirigée par Lena Dunham et les autres.

Mais y a-t-il une place pour la chirurgie esthétique en ces temps de nouvelle sincérité? La réponse, comme d'habitude, n'est pas si simple.

Bref, si on y pense, la positivité corporelle signifie que vous devez aimer votre corps tel qu'il est et ne pas en avoir honte, même s'il ne rentre pas dans les cadres de la «beauté conventionnelle» du 21e siècle. Personne n'a le droit de vous dire à quoi vous devez ressembler ou comment vous habiller et ce qui doit être changé dans votre apparence pour que ce soit «mieux».

Mais pourquoi ne pas être un peu aidé par la nutrition, le sport ou la chirurgie? Par exemple, faire une blépharoplastie, parce que vos paupières descendent et que vous avez l'air fatigué même si vous ne l'êtes pas? Est-ce que cela a quelque chose à voir avec le fait que vous n'acceptez pas votre âge? Serait-ce «plus conventionnellement beau»? Peut être. Cela regarde-t-il quelqu'un ce que vous faites avec votre visage? Absolument pas!

Nous avons appris à accepter que les gens peuvent faire des tatouages sur tout le corps, même si cela change clairement l'apparence. Mais nous sommes agacés lorsque la mère de trois enfants obtient des implants mammaires, car elle aurait dû accepter son nouveau corps et ne pas être aveuglée par les looks de célébrités!

Peut-être que vous ne le savez pas, mais le sein qui pend à côté de votre nombril peut être gênant et, malheureusement, il ne se rétractera pas avec de l'exercice. Alors, pourquoi qui que ce soit aurait à décider des changements à faire avec votre propre corps?

Un enfant qui est victime d'intimidation à l'école parce que ses oreilles sont trop grandes peut passer des années en thérapie ou il peut simplement subir une othoplastie et ne plus s'en préoccuper pour le reste de sa vie!

Vous n'imaginez pas combien de patients après avoir eu une rhinoplastie ou une plastie abdominale disent: "Pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt?". Une petite intervention peut remplacer des années de malaise, simplement en la corrigeant. Et cela fait des miracles sur les gens: ils deviennent plus sûrs d'eux, se sentent plus performants, se sentent… oui, désolé, beaux!

C'est un nouveau monde brillant, mais il devrait y avoir quelque chose entre la positivité du corps et la honte du corps, et la chirurgie plastique, comme la vérité, se trouve quelque part entre les deux. Et si vous sentez depuis des années que vous voulez changer quelque chose, il est peut-être temps de le faire.

Posted in Actualités, Corps on mar 19, 2020