La chirurgie d’augmentation mammaire par prothèse est une opération extrêmement courante en chirurgie esthétique, et régulièrement pratiquée par le Dr Catherine Bergeret-Galley. Cette intervention permet d’augmenter le volume des seins grâce à des prothèses. Ces informations prodiguées sur votre chirurgie sont conformes à celles délivrées par la Société française de chirurgie plastique (SOFCPRE) et l’American Society of Aesthetic Plastic Surgery (ASAPS) dont le Docteur BERGERET-GALLEY est également membre.

Chirurgie d'augmentation des seins par prothèse mammaire

A qui s’adresse l’augmentation mammaire ?

Cette intervention s’adresse aux femmes qui ont depuis l’adolescence des seins trop petits, trop peu développés (aplasie, hypoplasie mammaire) ou celles qui ont perdu du volume après une grossesse ou un amaigrissement important (atrophie ou hypotrophie). Ce deuxième cas de figure est souvent associé à une chute (ou ptose) donnant un aspect de seins vidés qui imposent l’indication d’un lifting des seins en plus de la chirurgie d’augmentation mammaire. Elle peut aussi concerner les femmes qui ont un volume de seins satisfaisant mais qui souhaitent cependant accentuer la féminité de leur silhouette, mettre davantage en valeur leur poitrine ou avoir un décolleté plus pigeonnant. La notion de volume idéal des seins est en effet très relative. Dans certains cas des prothèses mammaires peuvent être implantées pour corriger une asymétrie ou pour la reconstruction des seins après cancer. L’augmentation mammaire peut aussi être associée à un léger lipofilling mammaire pour la reconstruction et chez les femmes trop minces pour étoffer les contours de l’implant et rendre cette chirurgie encore plus naturelle.

Comment se fait le choix de la prothèse mammaire ?

Il existe 2 formes : les prothèses anatomiques avec une forme de poire plus ou moins élargie et des prothèses rondes.
Le choix de la forme et du volume sera décidé en consultation en fonction de l’examen clinique, des besoins réels et de votre désir en terme d’augmentation mammaire.

Très important, des prothèses mammaires de qualité ont un coût qui est justifié par la qualité des gels de silicone employés. Je ne travaille qu’avec des produits de qualité et je ne recommande plus de changer les prothèses tous les 10 ans si elles ne sont pas usées. Je recommande tous les 5 ans une consultation de contrôle et le dépistage radiologique habituel pour les femmes de plus de 40 ans par mammographie et échographie tous les 18 mois.

Comment se déroule l’opération d’augmentation mammaire ?

Comme pour toute intervention chirurgicale il est recommandé d’informer le chirurgien sur les éventuels traitements en cours notamment médicamenteux et d’éviter spécialement l’aspirine et médicament assimilés deux semaines avant l’opération. Pour les femmes de plus de 30 ans je vous demanderai une mammographie avant l’intervention pour vérifier l’absence d’anomalie de la glande mammaire.
L’opération dure environ 1 heure et peut être faite sous infiltration locale associée à une sédation générale ou une anesthésie générale. L’incision (et donc la cicatrice) sera aréolaire, sous mammaire ou axillaire. Tout dépend de la morphologie de la patiente et de la taille des prothèses choisies. Le chirurgien esthétique choisit la position de la prothèse (sous le muscle pectoral ou au-dessus) en fonction des conditions anatomiques et des désirs de la patiente. La patiente peut normalement rentrer chez elle le jour même (ou hospitalisation ambulatoire), ou bien rester pour son propre confort une nuit à la clinique.

Quelles sont les suites de la chirurgie mammaire ?

La patiente sort le soir même ou le lendemain avec un pansement compressif modelant qu’elle gardera plusieurs jours. Puis elle portera un soutien-gorge spécial pendant un mois post-opératoire. Les seins sont légèrement tendus au départ, en raison de l’œdème, mais s’assouplissent rapidement. On recommande souvent de se masser les seins trois fois semaines après l’augmentation mammaire. Des petits bleus peuvent êtres observés dans les suites de l’intervention (dépendent de chaque individu) mais se résorbent très vite. En règle générale les fils sont résorbables et ne seront pas retirés. On peut reprendre le travail en règle au bout de quelques jours.

Existe-t-il des complications ?

Inhérentes à la chirurgie, elles sont toujours possibles mais exceptionnelles (hématomes, infection, désunion de cicatrice). Les deux complications principales sont locales et liées à l’implantation de la prothèse :

  • l’usure possible de la prothèse au fil des années qui sera alors changée ;
  • l’apparition de coques, ou "capsular contracture" des anglosaxons. La membrane de collagène qui entraîne habituellement l’implant devient trop épaisse et rend la prothèse rigide.

Quels que soient la prothèse ou l’implant mammaire, il se forme toujours une membrane (produite par l’organisme) autour de cet implant. Si cette membrane est trop épaisse, elle peut devenir une véritable coque visible et palpable. Il faut alors ré-intervenir et ôter la coque. Le changement de prothèse n’est pas obligatoire.

Quels sont les résultats attendus ?

Le volume et la forme du sein correspondent au désir de la patiente et sont en harmonie avec le reste de son corps. Le résultat de cette chirurgie d’augmentation mammaire très gratifiante est obtenu après 3 mois pour le volume et la forme et au bout d’un an environ pour l’aspect des cicatrices. Le Dr Bergeret-Galley, chirurgien esthétique, opère en clinique agréée ou conventionnée, et a 30 ans d’expérience sur les prothèses mammaires.

Puis-je associer d’autres interventions à la chirurgie mammaire ?

Pour les patientes ayant des seins vidés et tombants il est nécessaire de réaliser dans le même temps opératoire un lifting des seins. Un lipofilling des seins (injection de votre propre graisse dans les seins) associé à la mise en place de prothèses mammaires permet de mieux dissimuler le contour des implants quand les patientes sont très minces.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec Docteur Bergeret-Galley ?
Contactez-nous ici

URGOTOUCH : Une technologie laser unique

UrgoTouch : pour tous ceux qui souhaitent une plus belle cicatrice après leur intervention de chirurgie esthétique. Une technologie laser unique.

Qu'est-ce qu'URGOTOUCH