Lifting interne et externe des cuisses, la chururgie esthétique des jambes et des cuisses par liposuccion ou lipoaspiration

Le lifting des cuisses comprend le lifting de face interne des cuisses et le lifting externe des cuisses. il corrige le relâchement de la peau située au  niveau de la face interne ou externe des cuisses. Une lipoaspiration sera associée s’il existe un excès de graisse dans cette région, ce qui est très souvent le cas ou permettre un décollement indirect partiel et le redrapage de la peau et la graisse sous-jacente.

Le lifting des cuisses : A qui s’adresse-t-il ?

Le lifting des cuisses est réalisé dans les cas de relâchements cutanés des cuisses liés :

  • soit au vieillissement cutané,
  • soit à des amaigrissements importants (obésité, grossesse…),

En cas d’excès graisseux une liposuccion ou lipoaspiration des cuisses sera réalisée avant le lifting des cuisses.

Comment se déroule un lifting des cuisses  ?

Comme pour toute intervention chirurgicale il est recommandé d’informer le chirurgien sur les éventuels traitements en cours et  d’éviter spécialement l’aspirine et médicaments assimilés 2 semaines avant l’opération. Elle se fait sous anesthésie locale associée à une sédation générale. La durée de l’intervention est environ de 2 heures. L’hospitalisation en clinique est d’une nuit. L’ampleur de l’excédent, la distension cutanée et la technique employée, déterminent la position et la taille des cicatrices pour les liftings des cuisses. Le chirurgien peut effectuer deux formes d’incisions différentes dans le même temps (ou pas):

  • soit verticalement, dans le sens de la longueur, au niveau de la partie interne ou externe de la cuisse, pour les relâchements majeurs ( lifting vertical transversal)
  • soit horizontalement dans l’aine (la région inguinale) pour les relâchements modérés
  • soit les deux à la fois

Après avoir incisé la peau (en haut des cuisses, en avant,  près du  pli de l’aine) et lipoaspiré la cuisse si besoin, le chirurgien retend la peau (en haut de la cuisse et vers l’intérieur) avant d’en retirer l’excédent. Dans l’incision verticale pour les grands excès cutanés, la lipoaspiration préalable est fondamentale pour alléger et redessiner la cuisse.

Quelles sont les suites du lifting de cuisse ?

Après l’opération, on pose un pansement et un panty élastique  qui va aider au maintien jusqu’à cicatrisation complète (4 à 6 semaines). Un léger gonflement, œdèmes et ecchymoses sont à prévoir. Ils régresseront en règle dans les 20 jours suivant l’intervention. En fonction de l’activité professionnelle un arrêt de travail  de 15 jours est souhaitable après un lifting des cuisses. Il faut éviter tout mouvement qui accentue une tension au niveau des cicatrices notamment la position assise prolongée. Une activité sportive peut être reprise 1 mois et 1/2 après l’intervention. La fils sont résorbables et ne seront pas retirés. Les cicatrices visibles au départ s’estompent  pour disparaître progressivement. La cicatrice rosée dans un premier temps, s’estompe progressivement à partir du 3ème mois.

Comment est la cicatrice ?

Ceci laissera une cicatrice qui va s’estomper avec le temps et la plupart du temps devient invisible. L’incision dans l’aine aura l’avantage esthétique d’être plus discrète mais ne peut traiter que les distensions modérées, mais toute la cuisse est remodelée et affinée.

 Existe-t-il des complications possibles après l’opération ?

Inhérentes à la chirurgie elles sont toujours possibles mais sont rares (infection, saignement…) et se traitent facilement. Des complications spécifiques au lifting des cuisses sont possibles mais restent exceptionnelles:

  • une modification de la sensibilité de la peau des cuisses qui s’améliore avec le temps
  • Une nécrose cutanée  est possible surtout chez les femmes tabagiques car le tabac altère la circulation sanguine. Cette complication nécessite des pansements plus fréquents et plus longs, mais n’altèrera pas en règle générale le résultat esthétique final. On peut aussi observer une évolution moins discrète des cicatrices  mais il existe toujours des solutions pour les améliorer. Une cicatrice s’estompe, naturellement, pratiquement totalement au fil des années.

Peut-on associer une autre intervention à un lifting des cuisses ?

Oui surtout dans les séquelles esthétiques de l’obésité dans le cadre des bodyliftings et chez les patients minces, une brachioplastie ou un lifting des seins avec ou sans prothèses mammaires.

Résultat

En général le résultat est très gratifiant. L’amélioration sur le plan fonctionnel et esthétique est très nette. Les femmes ne cachent plus leurs cuisses. Il faut compter de 6 à 18 mois pour un résultat définitif avec des cicatrices qui s’estompent.

Budget de l’opération

Si souhaitez bénéficier d’un lifting des cuisses , sachez que le tarif de cette opération se situe entre 5000 et 7000€. Dans le cas particulier des séquelles de grande obésité cette intervention peut être prise en charge.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec Docteur Bergeret-Galley ?

Contactez-nous Ici

URGOTOUCH : Une technologie laser unique

UrgoTouch : pour tous ceux qui souhaitent une plus belle cicatrice après leur intervention de chirurgie esthétique. Une technologie laser unique.

Qu'est-ce qu'URGOTOUCH